Conseil de Juge n°57 : notes d’ensemble – les allures

Etude détaillée des notes d’ensemble : les allures

 

Les notes d’ensemble, sur un protocole de reprise FEI, sont au nombre de quatre. Elles sont toujours les mêmes et au fil du temps, seul le coefficient qui leur est affecté a changé et est régulièrement re-discuté. La première qui fera l’objet de ce conseil de juge, est celle des allures.

 

Vous l’avez remarqué, sur le protocole, une parenthèse suit : (franchise et régularité) en anglais  » freedom » et « regularity ».  Pourquoi parler de la version anglaise me demanderez vous ? Eh bien parce que les protocoles et règlements sont élaborés en anglais par des experts de toutes nationalités et que l’anglais est la langue commune. Donc lorsqu’une traduction laisse place à une interprétation variable, retourner au texte d’origine permet parfois de cerner mieux l’idée de départ.

 

Quels sont les différents critères d’appréciation des allures ? Tout d’abord leur pureté, autrement dit leur rythme propre qui recouvre la notion de « régularité  » Les quatre temps égaux du pas (rassemblé, moyen et allongé). Les deux temps égaux du trot (sa régularité). Les trois temps du galop. Ensuite la qualité propre de chacune de ces allures : décontraction, liberté d’épaules, activité des postérieurs, amplitude et aisance du pas. Cadence, activité, élasticité, propulsion, liberté d’épaules au trot, capacité à conserver la cadence au trot rassemblé, à prendre de l’amplitude tout en conservant cadence et équilibré au trot moyen et allongé. Projection, couverture de terrain, élasticité, liberté d’épaules au galop. Voici résumées les qualités requises pour obtenir les notes représentant les appréciations bien 8 très bien 9, ou excellent 10.

 

S’il manque certains de ces critères définissant la qualité de chacune des allures, la note sera affectée et ne sera plus qu’assez bien 7. Si la pureté de l’une des allures n’est pas parfaite il faudra encore baisser et en fonction des imperfections détectées descendre la note proportionnellement aux problèmes observés. On cite souvent l’altération du rythme du pas rassemblé, un problème passager de régularité au trot, par exemple sur un appuyer, les trois temps du galop mal respectés sur un exercice du galop comme l’appuyer.

 

À suivre : Impulsion – Soumission – Cavalier

No Comments

Post a Comment