Monter un cheval pour la première fois

Achat de cheval, cours particulier, dépannage d’un ami parti en vacances … Comment vous y prendre pour essayer un cheval pour la première fois sans vous mettre en danger ?

La règle d’or : prendre des précautions quel que soit votre niveau et l’âge du cheval. Il y a quelques consignes à respecter, d’autant plus pour monter au pied levé : porter un casque et des gants pour être protégé le mieux possible, préparer le cheval soi même ou être présent afin d’observer ses réactions, commencer par marcher le cheval en main pour jauger son tempérament, le longer ou le faire détendre par son cavalier habituel afin d’évaluer son comportement, le faire tenir au montoir pour assurer son immobilité. Si vous constatez un cheval tendu, il semble évident d’être prudent mais si son accueil est chaleureux, ne baissez pas votre garde pour autant. Même si cela vous semble affectueux, ne laissez pas le cheval vous envahir, dépasser votre zone de sécurité, en particulier si vous faites face à un entier. Les bisous et câlins peuvent vite se transformer en situation dangereuse.

À pied aussi soyez attentif et prudent. Même s’il est coutume de seller et faire les soins dans une salle de pansage, rien ne vous dit que le cheval est habitué à se tenir calmement à l’attache, enfermé dans un espace clos. Il convient donc de faire très attention quand vous le mènerez pour la première fois dans l’aire de pansage. Curer les pieds et seller sont deux actions qui nécessitent le sens de l’observation. Si ces gestes semblent systématiques et habituels, ils peuvent vite tourner au cauchemar si quelque chose dérape ou sort le cheval de ses habitudes. Remémorez-vous les basiques « ne pas passer derrière, ne pas sangler trop fort … »

Essais de chevaux à vendre

Ne faîtes confiance à personne ! Demandez SYSTÉMATIQUEMENT à voir le cheval sous la selle de son cavalier avant de l’essayer vous même !

No Comments

Post a Comment