Conseil de Juge n°51 : zig zag

 

Le zig zag : succession d’appuyers au galop

 

Seul le Grand Prix comporte cette figure communément appelée « zig-zag » et qui n’est autre qu’une série de 5 appuyers au galop répartis de part et d’autre de la ligne du milieu. Il n’est pas fréquent de voir ce mouvement bien réalisé car de nombreux défauts peuvent en entacher la réalisation. Quel est exactement le descriptif de ce mouvement ? Quels en sont les défauts les plus fréquents ? Quelle progression dans les reprises amène à une bonne présentation de cette figure ? Quelques conseils de préparation à l’exercice ?

 

Le mouvement commence au galop à gauche après un doubler dans la longueur en A. En D appuyer à gauche de 3 foulées suivi d’un changement de pied. Puis appuyer à droite de 6 foulées, changement de pied. Appuyer à gauche 6 foulées, changement de pied. Appuyer à droite 6 foulées, changement de pied. Appuyer à gauche 3 foulées et changement de pied en G.

 

Les impératifs à respecter :

– le nombre de foulées

– la qualité du changement de pied

– la bonne orientation de l’appuyer

– la symétrie par rapport à la ligne du milieu

– la qualité du galop rassemblé

 

Les défauts les plus fréquents :

– les fautes de nombre

– les fautes de changement de pied

– les hanches qui passent devant les épaules dans l’appuyer ou au contraire un manque de h hanches

– le premier et le dernier appuyer qui font plus de trois foulées

– l’imprécision du tracer, la figure devant commencer en D et surtout terminer en G après un dernier appuyer à gauche et un changement de pied

 

La préparation à l’exercice est proposée de façon progressive dans les repris précédentes :

-les appuyers au galop des reprise de niveau B

– les deux appuyers se succédant au niveau saint Georges

– les 3 appuyers de l’intermédiaire 1

 

La meilleure préparation sera toujours de bien décomposer le mouvement :

– à l’appuyer succédera une ligne parfaitement droite sur laquelle sera demandé le changement de pied, suivi lui même par un nouvel appuyer préparé par une vraie épaule en avant

– lorsque cet exercice est bien assimilé, il suffira à la sixième foulée d’appuyer d’inverser le pli et de changer de pied pour repartir sur l’autre appuyer

 

Nous parlerons dans un conseil ultérieur de la qualité même de l’appuyer au galop et des critères de jugement se rapportant à ceux-ci.

No Comments

Post a Comment