Conseil de Juge n°32 : avec ou sans mors ?

Monter sans mors : une difficulté supplémentaire ?

 

On m’a demandé récemment ce que je pensais des expériences largement décrites dans la presse et sur les blogs des présentations de mouvements de dressage sans embouchure mais avec un licol pour seul moyen de contrôle. Eh bien aussi surprenant que cela puisse paraitre j’ai une opinion fondée sur quelques expériences !

 

Il y a plus de dix ans nous avions un cheval qui connaissait tous les mouvements du Grand Prix. Apres le passage du dentiste celui-ci nous a demandé , pendant quelques jours de ne pas lui mettre de mors car il avait eu à lui arracher une dent. Nous l’avons donc longé en licol et le troisième jour, n’y tenant plus nous lui avons mis une selle et… à cheval ! Quelle ne fut pas notre surprise d’être parfaitement au contrôle. Apres un petit temps d’adaptation le cheval était aux changements de pied rapprochés et au travail de pirouette.

 

Quelques années plus tard et pour son seul plaisir, sans difficulté aucune nous réitérions l’expérience sur le poney de Grand Prix de ma fille. Elle prenait un grand plaisir a réitérer ce jeu, estimant que ce devait être confortable pour lui d’ être débarrassé de ce morceau de métal qui lui barrait la bouche!!! Voila pour ce qui est de mon expérience …

 

Maintenant, qu’en est-il de mon analyse? Il me semble que l’appui sur le chanfrein d’ une corde, d’un morceau de cuir voire plus de métal (caveçon) est en fait contraignant car l’endroit est très sensible.. J’ajouterai que le mors, pour certains chevaux, peut être une source de grand inconfort. C’ est la raison pour laquelle certains grincent des dents, d’ autres peinent à trouver un contact constant et moelleux. Jusqu’à ce jour une embouchure simple ou la bride sont la règle pour la compétition. Elles peuvent poser des problèmes à certains chevaux particulièrement sensibles ou délicats. C’est un casse-tête à résoudre qui demande beaucoup de tact et de réflexion.

 

La solution de monter en licol ou en hackamors peut être envisagée, mais elle permet seulement d’ éviter le problème et en dressage, il n’est pas question pour le moment de voir autorisés autre chose que le filet ou la bride. Savoir si cela doit changer est une autre question dont nous pourrons débattre à l’occasion.

No Comments

Post a Comment