Conseil de Juge n°28 : l’apprentissage du changement de pied

Débuter les changements de pied en l’air durant l’hiver de 5 ans 

 

L’hiver pour les cavaliers de dressage est une période difficile.  Les journées sont courtes, il fait froid, pas de concours en vue … c’est difficile de rester motivé ! C’est l’occasion de travailler les exercices qui peuvent être déstabilisants pour les chevaux car ils perturbent leur routine et leur confort et peuvent même être porteurs d’un certain désordre.

 

Je pense par exemple aux changements de pied chez les jeunes chevaux de 5 ans.  En effet, si on veut espérer les faire concourir dans le cycle classique a 6 ans , la pierre d’achoppement est le changement de pied.  Il faut en commencer tôt le travail car leur confirmation risque de prendre plusieurs mois. Le cheval doit avoir été bien préparé en amont par un travail précis de rectitude, de capacité a revenir et a repartir en diminuant et en augmentant taille des foulées ainsi que vitesse.  Il doit être tout a fait confirmé dans la précision des départs sur un pied comme sur l’autre.  Il doit être absolument dans  le même équilibre a juste et a faux. Sa rectitude ne doit plus poser aucun problème.

 

A partir de là, on pourra demander le changement, soit de faux a juste sur un grand coté, soit sur une fin de diagonale, soit sur la partie ouverte du cercle à faux.  Les premières fois, il n’est pas rare que le cheval, surpris, change. Puis, il faudra peut être accepter les changements en deux temps, l’important étant que le cheval en ait compris le principe.  Ne vous inquiétez pas si, après une période de bons résultats, le cheval régresse, se crispe et semble ne plus rien comprendre à ce que vous lui demandez. Revenez en arrière et reprenez tranquillement la progression des exercices.

 

Certains sujets sont plus rapides que d’autres mais vous verrez qu’au bout du compte il vous aura bien fallu tout l ‘hiver pour que cette nouveauté commence a devenir une routine…

No Comments

Post a Comment