Conseil de Juge n°22 : le modèle espagnol

Des idées venue des Championnats Jeunes d’Espagne

 

Trois jours de championnats d’Espagne pour les Jeunes a Madrid ont été l’occasion pour moi d’être initiée au programme mis en place par la fédération espagnole pour détecter et développer leurs jeunes talents.

 

Cinq catégories réunissent les jeunes par tranche d’âge :
– les touts petits de 8 a 12 ans sur poneys ou chevaux. Ils étaient 45
– les enfants de 10 a 14 ans déroulaient les reprises FEI « children ». Ils étaient 43
– les 14.16 ans déroulaient une reprise équivalent a celle des juniors sans changements de pied
– les juniors
– les jeunes cavaliers

 

Presque 150 cavaliers en tout, 3 carrières côte a côte, 15 juges dont 5 internationaux, 5 juges par épreuve, l’entraineur national allemand présent ainsi que le responsable espagnol de l’entrainement accompagné du staff fédéral, comprenant préparateur mental, diététicien, médecin, kiné, véto etc…

 

Un programme de détection puis de sélection pour l’entrée en équipe A ou en équipe B, des stages multiples pendant l’ année, des regroupements avec les divers intervenants et ce pour chaque niveau et voila esquissé le dressage espagnol de demain !

 

Ces espagnols qui sont maintenant bien installés dans le groupe de tête des nations de dressage, eux qui n’existaient pas dans la compétition internationale voila 20 ans.

 

Eux qui n’ont pas un seul juge 5 étoiles mais eux, dont quelques passionnés au sein de la Federation n’ont eu de cesse de porter un programme cohérent a bout de bras. Ce contre vents et marées, ne perdant jamais de vue  leur objectif. Une démarche réfléchie et étudiée sur le long terme ou la ligne de conduite a été maintenue dans les années fertiles comme dans les années creuses.

 

Puisse notre Federation se décider a mettre enfin en place un SYSTEME clair et des STRUCTURES afin de sauver notre dressage de compétition qui n’a de résultats que par à coup grâce a des couples performants mais issus du système privé.

No Comments

Post a Comment