Technique Dressage : la demi pirouette au pas

La pirouette au pas est un exercice complexe à exécuter mais également à évaluer en terme de jugement. Présente dans les épreuves jeunes chevaux dès l’âge de cinq ans comme dans tous les niveaux amateurs, la pirouette et son cadet le demi tour autour des hanches sont la bête noire de nombreux chevaux et cavaliers. Pour l’entraineur, ce mouvement est souvent difficile à expliquer par des mots alors que la visualisation ou le ressenti peuvent efficacement agir comme catalyseur. Ludovic Henry, membre de l’équipe de France et du groupe JO/JEM, nous confie sa méthode pour enseigner, améliorer et présenter une bonne demi pirouette au pas.

 

 

En 2011, Ghislain Fouarge alors Juge Général de la Fédération Equestre Internationale, a estimé nécessaire d’apporter quelques précisions sur les exigences liées à la demi pirouette au pas. Dans son rapport, il rappelle que la pirouette est une rotation autour des hanches réalisée au pas rassemblé et non ralenti avec un rythme bien à quatre temps égaux. Pour les jeunes chevaux et poneys, elle est présentée au pas moyen. La demi pirouette compte trois à quatre foulées de pas et se prépare grâce à des demi parades visant à raccourcir les foulées sans diminuer l’activité des postérieurs dans le but d’améliorer la flexibilité des articulations de l’arrière main. Le cheval doit montrer de la volonté à se fermer derrière, à se compacter sans jamais chercher à s’acculer ou à reculer. Une perte de cadence ou d’activité risquerait d’aboutir à une demi pirouette collée. Le postérieur interne doit rester mobile et agit comme pivot support de la rotation des trois autres membres. Le postérieur externe doit se poser devant et croiser le postérieur interne dès la première foulée sans que ce dernier ne s’écarte sur le côté pour éviter la prise de poids. Les postérieurs se déplacent sur un cercle le plus petit possible alors que les antérieurs décrivent un cercle sur le périmètre extérieur du rayon de la pirouette correspondant plus ou moins à la longueur du cheval. Dans la demi pirouette, le corps du cheval doit être incurvé des oreilles à la queue du côté où il tourne en suivant une courbe harmonieuse. La flexion ne doit pas être excessive mais l’encolure et les hanches doivent s’infléchir dans la même direction. Les muscles du cheval doivent être suffisamment élastiques pour s’étendre du côte externe ou convexe et se raccourcir du côté interne ou concave. La mise en main doit être maintenue la nuque le point le plus haut et le chanfrein à peine devant la verticale avec une légère flexion du côté de la pirouette. Le cheval doit entrer et sortir de la demi pirouette sur une ligne droite. Il ne faut pas confondre la demi pirouette avec le « demi tour autour des hanches » ou « hanches en dedans » qui dessinent un demi cercle plus grand, trois à cinq mètres généralement.

 

 

Pour Ludovic Henry, il n’y a pas d’âge pour enseigner ce mouvement au cheval. « Comme toujours, c’est le cheval qui doit dicter à son cavalier s’il est capable d’aborder un nouveau mouvement. A priori, si les figures simples sont sous contrôle, l’introduction de la demi pirouette au pas est d’actualité. Elle apparaît pour la première fois dans les textes internationaux à partir de 5 ans. Si le cheval réagit positivement à la main et à la jambe isolée, cela me paraît être un âge raisonnable. Je ne débute le travail de hanches en dedans que si le cheval maitrise la cession à la jambe, gage de souplesse de l’encolure et du dos ». La pirouette au pas fait partie de la grande famille du travail latéral qui inclut également l’épaule en dedans, la cession à la jambe, l’appuyer, la tête au mur et la croupe au mur. Il est indispensable de maitriser l’ensemble de cet éventail d’exercices visant à approfondir la souplesse, la rectitude et la régularité du cheval dans l’optique d’optimiser la qualité de chaque allure et de le rassembler d’avantage.

 

 

Lorsque le cavalier découvre la demi pirouette au pas pour la première fois, il est plus simple d’en décomposer l’apprentissage en utilisant ces différents exercices. Cela permettra de ressentir sur  quelques foulées le mécanisme du mouvement. Il est parfois suggéré de commencer sans se soucier de la flexion pour mieux se concentrer sur le déplacement des hanches. Par exemple, vous pouvez démarrer une longue cession à la jambe droite qui se prolonge sur un grand cercle à gauche avec comme unique objectif de tourner en appelant le postérieur droit devant le gauche. Une autre technique consiste à demander une tête au mur sur la piste à main gauche puis à tourner de 45° en maintenant le même angle pour continuer la tête au mur sur le doubler dans la largeur et ainsi de suite. Vous dessinez ainsi un rectangle en tête au mur avec dans chaque coin une ébauche de hanches en dedans. Mettez en pratique ces deux alternatives et conservez celle qui vous correspond le mieux.

 

 

Une fois le fonctionnement de la demi pirouette au pas compris, il est temps d’en améliorer l’exécution. « Non seulement la demi pirouette au pas est présente dans de nombreux textes de reprises mais elle possède également une triple utilité : vérifier et améliorer la réactivité du cheval aux aides, amplifier la souplesse des hanches et préparer le rassemblé. C’est un exercice fondamental qui ne doit sous aucun prétexte être négligé», souligne Ludovic Henry. Pourtant, la complexité de ce mouvement est extrême et les travers nombreux. Les erreurs les plus fréquentes sont la perte d’impulsion à l’abord ou à l’intérieur de la demi pirouette, la détérioration du rythme à quatre temps du pas, la perte de contrôle du postérieur externe ou interne qui s’écarte, un nombre de foulées trop faible ou trop important correspondant à une vitesse de rotation insuffisante ou excessive, la modification de la mise en main avec un cheval qui s’ouvre ou au contraire qui baisse la nuque et s’enferme, le manque de flexion voire même la contre-incurvation, le manque de rectitude à l’entrée et la sortie, la transformation de la pirouette en cercle. « Si vous rencontrez l’un de ces problèmes dans la demi pirouette au pas, revenez immédiatement aux exercices de préparation afin d’éviter que le cheval ne s’habitue à une exécution incorrecte du mouvement», avertit Ludovic Henry.

 

 

 

No Comments

Post a Comment